Données ouvertes : comment votre entreprise peut-elle en tirer profit ?

Les données ouvertes, ces informations publiques librement accessibles et réutilisables, ont la cote dans plusieurs milieux. Pourquoi et comment en tirer avantage au sein de son entreprise ?

D’abord, il faut préciser que, pour que des données soient qualifiées d’ouvertes, elles doivent répondre à plusieurs critères, dont ceux du libre accès, de la redistribution, de l’absence de restrictions techniques, d’intégration et de non-discrimination de personnes et de domaines d’utilisation.

Pourquoi ouvrir ces données ? « L’idée des jeux de données structurées mis à disposition du public sous des licences libres et dans des formats libres et ouverts est d’accroître leur visibilité, leur réutilisation, leur qualité et leur croisement avec d’autres jeux de données afin de produire de la connaissance », explique Mathieu Gauthier-Pilote, président de l’organisme Facil, qui travaille à développer l’utilisation du logiciel libre dans la fonction publique. Les cas de réutilisation peuvent être individuels ou institutionnels, sans but lucratif ou à but lucratif, affirme l’entrepreneur.

Les données ouvertes connaissent un essor grandissant, en raison notamment de l’importance accordée aujourd’hui à la transparence des organisations. Elles sont souvent produites par les gouvernements, par des organismes publics ou par des entreprises du domaine des TI. Mais, au-delà de l’aspect éthique qu’elles représentent pour certains domaines, « l’open data » permet également des occasions d’affaires intéressantes.

Ouvrir son entreprise aux données

Selon le site web du gouvernement du Canada, décentraliser ses données offre plusieurs avantages. Parmi eux, le soutien à l’innovation, par exemple « dans le secteur privé, en réduisant les répétitions et en favorisant la réutilisation des ressources existantes ».

Plusieurs domaines sont particulièrement avantagés par les données ouvertes, selon M. Gauthier-Pilote. Il cite les entreprises qui utilisent des mégadonnées pour la recherche ou pour lesapplications industrielles et commerciales (notamment,les précieuses données d’apprentissage utiles à l’intelligence artificielle) ou encore la branche technologique qui veut produire des applications, des services et des données à très hautevaleur ajoutée.

Le site agileDSS, quant à lui, cite les domaines du transport et de l’énergie comme bons exemples dans lesquels les données ouvertes peuvent être utiles. « Avec l’utilisation de données publiques sur la congestion routière, la localisation des bus ou celle des trains, l’optimisation des trajets et des temps de transport est grandement facilitée », peut-on y lire.

Si une entreprise veut exploiter les données ouvertes, elle doit « se doter d’expertise interne en science des données, en informatique, en gestion et gouvernance de données. Les logiciels libres sont généralement les outils préférés des professionnels spécialisés dans ces domaines », conclut M. Gauthier-Pilote.

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#