Comment devenir analyste d’affaires ?

Comment devenir analyste d’affaires ? Les analystes d’affaires interviennent à la fois dans le monde des affaires et dans celui des technologies de l’information. Ils peuvent ainsi venir de l’une des deux professions. Certains analystes d’affaires ont une formation initiale en informatique complétée par des cours en affaires, d’autres ont une expertise d’affaires classique enrichie par une formation technique en TI.

Clément Côté, consultant principal au sein du cabinet 2C Solutions et président du chapitre montréalais de l’IIBA, nous précise comment devenir analyste d’affaires :

« Les universités ne forment pas encore d’analystes d’affaires en tant que tels. Des programmes de deuxième cycle existent mais ils sont surtout destinés à des professionnels ayant déjà une certaine expérience.

Les analystes d’affaires ont souvent abouti là par accident, au gré d’une évolution de carrière. Ils ont eu un jour à collaborer entre le département des affaires et celui de l’informatique et se sont retrouvés à faire le lien. Deux grandes provenances sont donc envisageables : le milieu informatique (architectes, développeurs…) et le milieu des affaires.

Quel est le meilleur background pour devenir un analyste d’affaires ? Le débat n’est pas tranché dans la communauté. Les deux milieux ont leurs qualités et leurs défauts : les informaticiens auraient tendance à anticiper sur la solution tandis que les gestionnaires manqueraient parfois de connaissances pour interagir avec les TI…

Je pense qu’un bon analyste d’affaires est avant tout un spécialiste de l’analyse d’affaires. Il est bi disciplinaire et fait le pont entre les deux mondes. »

Certification professionnelle en analyse d’affaires

En septembre dernier, l’IIBA (International Institute of Business Analysis) a inauguré la première certification professionnelle en analyse d’affaires : le CBAP (Certified Business Analysis Professional).

Réseau d'emplois Jobs.ca

#