Changer d’emploi : est-ce le bon moment ?

À l’ère de la mobilité, les travailleurs n’hésitent plus à changer d’emploi pour obtenir une promotion, un meilleur patron ou un plus gros salaire. Mais choisissent-ils toujours le bon moment ? Voici quelques questions préalables avant de songer à quitter son emploi.

« Partir ou rester », voilà la question que se posent les professionnels qui sollicitent les services de la coach de carrière Ghislaine Bousquet. « Partir n’est pas toujours la solution… précise-t-elle. La première étape est de faire le point sur ses insatisfactions, et de rouvrir les canaux de communications avec l’employeur actuel. Il faut savoir formuler ses griefs à la bonne personne. »

En communiquant clairement ses attentes à l’employeur, on découvrira rapidement si on a encore sa place au sein de l’entreprise. Est-il possible d’obtenir de l’avancement, de nouvelles responsabilités ? « Il est possible que l’entreprise soit trop petite pour répondre à nos ambitions professionnelles. L’employeur devrait alors comprendre notre volonté de poursuivre notre carrière dans une autre organisation. »

Bien ancré, bien entouré

Changer d’emploi est une transition qui demande beaucoup d’énergie, ainsi qu’une bonne dose d’adaptation. « Si on a une famille, c’est préférable de s’assurer que l’on a son soutien, prévient la coach. On devra apprendre de nouvelles connaissances, ça va demander des efforts supplémentaires, pendant une certaine période de temps. »

On doit également se sentir solide sur ses pieds, aussi bien psychologiquement que financièrement, car toute transition comporte sa part d’incertitude. « Il se peut que l’on n’ait pas les mêmes avantages sociaux et la même garantie d’emploi dans le nouveau poste. »

Ghislaine Bousquet conseille cependant de ne pas se laisser paralyser par la peur du changement. « Il est préférable d’aborder la situation de manière rationnelle, en faisant une liste des avantages et des inconvénients. Quand on fait un portrait de la situation et que l’on se met en action, il y a beaucoup de craintes qui s’évanouissent d’elle-même. »

Chercher les moments d’accalmie

Existe-t-il un moment de l’année plus propice qu’un autre pour chercher un emploi ? « Tout dépend de l’industrie dans laquelle on se trouve, répond la coach. Certaines organisations font constamment face à la pénurie de main-d’œuvre, alors il n’y a pas de bons moments à proprement parler… »

Ghislaine Bousquet pointe vers les périodes d’accalmie : « Dans certaines industries, l’été peut être un bon moment. Le rythme est au ralenti, alors les employeurs ont le temps de prendre du recul et regarder leur besoin d’effectif. C’est peut-être alors le bon moment de les approcher ! »

 

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#