Analyste d’affaires : les 3 sphères d’analyse à maîtriser

Pour mener à bien ses projets, l’analyste d’affaires doit maîtriser les trois sphères d’analyse, soit la sphère « affaires », la sphère « logiciel » et la sphère « information ». Le travail de l’analyste d’affaires nécessite la maîtrise de techniques de communication et de techniques d’analyse dans chacune d’elle. Tour d’horizon.

La sphère « affaires »

L’analyste d’affaires doit mener la rencontre d’information avec les parties prenantes d’un projet. Il y découvre les exigences du client et il identifie les besoins liés au projet. Sa capacité à bien s’informer et à documenter les besoins est donc un atout important.

Au plan analytique, il doit comprendre le fonctionnement des affaires et le modéliser. Il peut alors l’illustrer par un ou des schémas ou par des diagrammes expliquant le processus. C’est grâce à cette analyse qu’il pourra proposer ensuite l’implantation d’une nouvelle solution d’affaires.

La sphère « logiciel »

L’analyste doit comprendre comment le système informatique – logiciel – soutient et appuie le processus d’affaires. Encore ici, l’analyste établit des modèles, des scénarios ou des prototypes d’exigences fonctionnelles du système (cas d’utilisation), ce qui lui permet de comprendre la séquence des événements composant le système et son utilité.

Les techniques de communication mènent l’analyste d’affaires à une révision puis à une validation des exigences et des besoins avec tous les professionnels engagés dans le projet et les clients. Il peut ensuite utiliser la technique dite des « histoires d’utilisateur » (user story) pour comprendre et expliquer les exigences.

La sphère « information »

Ce domaine couvre le stockage et la conservation des données d’une organisation. L’analyste utilise ici des techniques de modélisation telles que le diagramme entité-association, la cartographie des données et le dictionnaire des données. Ces procédés permettent, entre autres, d’illustrer les liens entre les personnes, les objets ou les concepts d’un système, et de recenser et visualiser les données.

En communication, l’outil à développer à ce stade est le glossaire, une forme de champ lexical propre au projet et qui sera partagé, compris et utilisé par toutes les parties prenantes afin que toutes parlent le même langage. Le succès de la communication repose sur une utilisation claire et précise du vocabulaire.

La maîtrise et l’utilisation multiple de ces techniques, tant sur le plan de l’analyse que de la communication, permettent à l’analyste d’affaires d’identifier clairement l’impact des changements et des solutions à implanter.

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#